Entre Loire et Coteaux

Entre Loire et Coteaux

Cette course, qui se déroule en général au mois de juin, propose trois formats : un 10 kms, un 20 et un 33. C’est la 14ème édition cette année.

Ces 3 circuits permettent de découvrir le Château de l'Ecochères, la Pierre Meslière, des points de vues imprenables sur la Loire. Les propriétaires ouvrent leur terrain offrant de magnifiques passages dans les vignobles des Côteaux du Pays d'Ancenis.

Le Trail du Havre de 33km va jusqu’à la Tour d'Oudon et traverse les méandres du Havre. La course nature de 20km est la seconde du "Challenge Nature Loire Atlantique" et fait partie du "Challenge CDCHS 44".

Pour ma part, c’est ma troisième participation à cette course. J’avais été surpris par les montées la première fois. L’an dernier, j’avais mieux géré. Comme je n’ai pas beaucoup couru en mai, pas dit que je fasse un meilleur temps qu’en 2015 (1h13, 58’31 mais avec un parcours un peu raccourci en raison des inondations) mais j’y vais avant tout pour m’amuser.



Je vais récupérer mon dossard un peu avant le départ. En regardant la liste des inscrits, je remarque qu’il y a peu de monde cette année (183 inscrits à ce moment-là, 250 au final avec les inscrits du jour). Je regarde le départ du 33 et du 20 et pars m’échauffer un peu. Je paie un peu mon mois de mai allégé en entraînement (mais alourdi en alcool et nourriture). Mon cardio, même à l’échauffement, est haut.

Le départ approche, je vais sur la ligne. Une fois lancé, j’ai vraiment l’impression de ne pas avancer sur les 500 premiers mètres mais là encore, le cardio est un peu haut. Je regarde ma vitesse : 4’50/km, je vais beaucoup trop vite ! Je ralentis mais ça ne va pas, j’ai envie d’arrêter, je n’aime vraiment pas les premiers kilomètres de cette course. Mais bon, 10 kilomètres, c’est court et puis ma femme et mes enfants seront à l’arrivée.

Je m’efforce de faire descendre mon cardio car je sais que la première bosse va arriver et là, tout va mieux. Sur les coteaux de la Loire, malgré les montées, le soleil, je retrouve ce qui fait l’intérêt de cette course. Ravitaillement après une des grosses bosses du parcours et là, descente dans la vallée et des petits chemins ombragés. On est un petit groupe de 6-7 à nous suivre au même rythme, ça avance bien, on est au frais, là je m’éclate.

Plus que deux belles montées et ce sera la fin vers la ligne d’arrivée. Petit point négatif, le 2ème ravitaillement est dans la montée, pas facile de repartir. Au retour dans la vallée, il reste moins de deux kilomètres, les premiers du 20 km me doublent. J’ai encore du jus alors j’accélère pour finir à 3’18 au moment de passer la ligne. 1h06, temps de 2015 battu de 7 minutes sur le même parcours, toujours sans marcher dans les montées. A l’arrivée, un sac en tissu fabriqué localement avec dedans une bière et quelques trucs à manger (nous avions eu une bouteille de vin l’an dernier).

Points + :
Retour au parcours original avec toutes les montées et le passage dans les petits chemins de la vallée
Temps de 2015 battu malgré une forme moyenne.

Points - :
Cardio encore un peu haut
Départ beaucoup trop rapide

Prochain épisode, les Foulées des bords de Loire, à Mauves, le 17 juin. Un 5 km, le premier dossard de Madame. Et j’ai trouvé mon premier objectif de l’an prochain : faire les 5 courses du "Challenge Nature Loire Atlantique", cinq 20 kms à Bouguenais, Ancenis, Corcoué, Pornichet et Savenay.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

9 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok