Trail de Massoins, le 14/05/2017

Trail de Massoins, le 14/05/2017

Trail de Massoins, le 14 mai 2017 : c’est la troisième étape du challenge Trail 06 auquel je participe.  

Trois épreuves sont possibles :

  •  la rando de 13km,
  • le trail de 13km, 800m D+,
  • le trail de 21km, 1300m D+, voici le profil et le parcours :

Nous sommes venus à 4 de notre team pour cette épreuve : 1 inscrit sur le trail 13km et les 3 autres dont votre serviteur sur le 21km.

Massoins est un petit village médiéval perché sur un éperon rocheux au dessus de la vallée du Var auquel on accède par un vieux pont métallique datant de 1931 puis une étroite (le mot est faible) route sinueuse. L’aire de départ est située sur la place du village, entre l’église et la mairie. L’ambiance est très conviviale.

A 8h, c’est le départ de marcheurs, une petite poignée que nous rattraperons au cours du parcours.

Nous allons courir pour préparer nos muscles à l’effort qui nous attend : une montée raide dès la sortie du village !

A 9h, nous nous plaçons sous l’arche pour le départ du 21km. Le départ du 13km aura lieu à 9h30. Leur parcours étant un peu différent, nous aurons le plaisir de voir les premiers coureurs du 13km nous doubler en cours de route.

Le signal libère la centaine de coureurs dans la petite rue du village qui s’élève très rapidement puis se transforme en sentier qui monte tout droit à l’assaut de la montagne, en sous-bois. La montée est vraiment raide et nous contraint à marcher la plupart du temps.  La sensation est vraiment très frustrante, je pensais courir depuis un très long moment, plus de 30mn lorsque ma montre émet un bip, je regarde et… stupeur, je n’ai progressé que de 3km ! Ma moyenne horaire pour cette montée : 5,6 km/h.

Il y a environ 4,5km avant d’arriver au plateau du Lac à 1250m d’altitude. Un petit chemin en corniche sans dénivelé permet enfin de courir et de dérouler les jambes.

Magnifique point de vue sur la vallée du Var.

On enchaine alors sur une descente de 4,5km qui alterne des chemins en sous bois très agréables avec des pistes plus techniques, jusqu’à une partie presque vertigineuse, signalée par un bénévole et des panneaux. Le single en corniche, très étroit dans une zone d’éboulis vraiment à pic.

C’est à cet endroit précis que je me suis fait doublé par le premier concurrent du 13km qui est passé comme un avion de chasse à basse altitude ! Impressionnant le garçon !

Je n’ai pas encore parlé de la météo, mais le temps est beau et la fraîcheur du matin a laissé place à un franc soleil. Je me force à boire régulièrement avec mon Camelbak.

Le parcours nous fait retomber ensuite sur la route en bitume que l’on suivra sur environ 3 km au total.  C’est une très bonne partie pour moi car c’est un faux plat montant qui se transforme même en vraie montée. J’adopte ma stratégie dite du « Lapin Duracell », c'est-à-dire un rythme régulier et constant quelque soit le dénivelé et  qui me permet de rattraper un bon nombre de personnes.

Après un retour par le village de Massoins, il reste une dernière boucle d’environ 7 km, avec une longue montée, d’abord sur la route puis en lacet dans le sous-bois. Cette dernière portion semble interminable, les lacets s’enchainent et on monte toujours. Nous formons un petit groupe de 3 ou 4 coureurs et on se suit en donnant un bon rythme pour se soutenir.

Enfin, c’est la dernière descente, plutôt technique et raide qui nous fait revenir très rapidement au village de Massoins où est jugée l’arrivée.

Deux de mes camarades sont déjà arrivés, celui du 13km et un du 21km. Ils m’attendent et m’encouragent à quelques centaines de mètres avant l’arrivée. Ca fait du bien et ca motive pour terminer à fond !

Je passe sous l’arche en 2h51mn. Je félicite et je discute un peu avec le coureur qui m’a précédé car je l’ai vu devant moi quasiment tout au long de la course. C'est ce qui m’a donné un but à suivre et a augmenté ma motivation.

Je rejoins mes 2 camarades afin d’attendre notre 4ème compère et l’encourager lui aussi.

Nous attendons les résultats. Notre camarade finit 2ème master 1 dans sa course sur 13km.

Le ravito à l'arrivée autour de la fontaine.

Sur 21km, mon camarade finit 25ème au général en 2h42mn. Je suis 36ème au général et 6ème master 2. Notre 4ème compagnon finit un peu plus loin.

L'aire d'arrivée : certains se plongent la tête ou les jambes dans la fontaine !

Nous mangeons des bons pan-bagnats prévus par l’organisation en attendant la remise des prix.

Voilà une très bonne journée de course. Je suis très satisfait, j’ai fait une course pleine, sans coup de barre ou grosse fatigue et je termine avec, certes, mal aux cuisses, mais avec la satisfaction d’avoir fait mon maximum.

Merci aux organisateurs et bénévoles pour cette organisation simple et conviviale.

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

10 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok