La Route du Louvre, mon 51ème Marathon et le 7ème de l'année.

La Route du Louvre, mon 51ème Marathon et le 7ème de l'année.

Profitant de ce week end férié, direction Lille à l'occasion du Marathon de la Route du Louvre et profiter du soleil du nord pour flanner dans le vieux Lille et, pour une fois, jouer les touristes au sens propre.

Aucun objectif de chrono si ce n'est accompagner une amie en lui servant de lièvre pour 4h30.

Je suis arrivé tranquillement la veille pour retirer mon dossard et flanner dans les rues de Lille.

 

Après une bonne nuit de sommeil, direction Eurolille pour le départ, je n'arrive pas à retrouver mon amie à qui je dois servir de guide. Je pars donc comme à mon habitude, bon dernier pour éviter les bousculades et les passages piègeux dans la partie urbaine de Lille.

Avec ce petit crachin, les pavés sont glissants... après 2 km, nous sommes sur les grandes artères lilloises, je retrouve des amis de CLM mais toujours pas mon amie, je double les meneurs de 4h30.

Je remonte progressivement le peloton regardant à droite et à gauche, mais toujours rien si ce n'est des encouragements du public, j'ignore encore à ce jour qui m'a encouragé à cet instant, le prénom ok, il est sur le dossard, mais vraiment aucun signe distinctif indiquant que je viens de Dijon.

Une fois les quelques clichés de l'attrait du parcours pris, je reprends mon rythme et arrive enfin à retrouver mon amie vers le 15ème km, qui était partie avec les meneurs en 4h15'.

Je reste maintenant avec elle, son allure est un peu rapide pour moi, je n'ai plus trop l'habitude, mais bon, je m'accroche, baisse la tête lorsque surviennent les averses le long de la Deûle.

Le parcours est loin d'être à ma convenance entre ces lignes droites et ce parcours si plat.

Mon amie commence à payer son départ quelque peu trop ambitieux, on laisse partir le meneur des 4h15' et l'encourage pour la maintenir au dessus des 4h30'.

Je reste sur le bon tempo et l'attend à chaque ravito pour repartir ensemble.. .Au 30ème km, je m'apperçois que l'on m'a menti, pas de dégustation de bières.

On repart donc sous la pluie tranquillement, au 40ème km, je lui dis de s'accrocher, qu'il était hors de question de marcher maintenant.

Je monte le faux plat conduisant à l'arrivée avec facilité, contrairement aux autres coureurs à mes côtés, je regarde où se trouve mon amie qui peine dans cette petite butte.

On se retrouvera ensuite autour d'une bonne bière après ce Marathon bouclé en 4h24'35".

Un bon moment de partage, une belle ambiance (les gens du Nord sont chaleureux par nature).

Par contre, un parcours des plus monotones, heureusement qu'il y a la petite butte pour finir.

Bonne semaine à tous.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

11 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok