Lo Bosc’A Trail

Moins d’un mois après le marathon de Bordeaux où j’ai eu beaucoup de mal sur la fin du parcours en marchant énormément, j’ai participé au Lo Bosca trail à Arbus, à côté de Pau.

Un ami faisant parti du club nous a invité pour le weekend et m’a incité à participer à la course.

Ils ont beaucoup de format de course comme vous pouvez le voir sur l'affiche :

Et pour une fois, je m’inscris sur un format original, 11km avec 290mD+ départ le samedi soir à 21H30 à la frontale et le lendemain matin à 9H30 départ pour 11km et 390mD+. Ce challenge sera un petit défi pour moi car je cours rarement des trails et encore moins 2 à quelques heures de sommeil d’intervalle.

1ère Partie : 11km 290mD+ de nuit :

Je me suis échauffé quinze minutes avec quelques petites montées puis je me suis rapidement placé sur la ligne de départ. Le départ est donné, les coureurs ne partent pas trop vite, je me place au milieu du groupe de tête.

Très rapidement, nous attaquons une montée de 130mD+ sur une distance de 1,5km. Les coureurs commencent à s’espacer, je trouve mon rythme et commence à rattraper quelques coureurs. Je commence de suite à me poser des questions, ne vais-je pas trop vite, il reste encore presque 10 km, il ne faut pas non plus que j’oublie que je remets ça le lendemain. Je me tempère un peu.

Le parcours est maintenant plutôt plat avec de légères montées et descentes. J’arrive à me lâcher en descente et rattrape encore du monde mais là où je me sens le plus à l’aise, c’est sur les faux plats montants. La deuxième difficulté du parcours arrive, une belle montée avec à la fin un « mur » où l’organisation avait installé des flambeaux. Je suis obligé par endroit de grimper à 4 pattes. Il ne reste plus que 3 km, presque que de la descente. Par moment je suis seul, je redouble de vigilance pour suivre le balisage et ne pas me perdre. J’ai trouvé que c’était un peu de stress en plus, chapeau au premier car lui il a quasiment couru tout seul de part en part. Vers la fin, nous sommes 3 coureurs proches les uns des autres, mais au final je me laisse distancer pour finir à la 17ème place en 50’43’’.

On prendra une douche chaude au stade puis une bière en guise de ravitaillement. Couché vers minuit j’ai assez bien dormi.

 

2ème Partie : 11km 390mD+ de jour :

La nuit, bien que courte, a été réparatrice, je n’ai pas de courbatures, pas de fatigue particulière. Petit déjeuner à 7H30 car le départ est prévu à 9H30.

Comme hier, je m’échauffe une quinzaine de minutes en faisant trois ou quatre fois une montée pour établir un diagnostic sur l’état des muscles. Visiblement ca à l’air d’aller, on verra bien tout à l’heure.

Dès le départ, je me mets avec le groupe de tête, on refait la même montée qu’hier soir de 130mD+ sur une distance de 1,5km. Je dois être à peu près dans les quinze premiers. Je me sens vraiment bien, j’arrive à doubler quelques coureurs en montée. Puis petit à petit je me retrouve isolé, je suis du regard les coureurs au loin pour suivre le bon chemin.

Je me retrouve isolé à un moment où la piste s’élargie et je me retrouve face à face avec des arbres couchés sur le passage. Je comprends que ce n’est pas le bon chemin. J’attends le coureur suivant et celui-ci voit un morceau de rubalise et nous nous remettons en route sur le bon chemin.

J’arrive à reprendre de l’avance sur lui à l’occasion d’un faux plat montant.

1 km plus loin j’hésite encore sur le chemin à prendre et je suis rejoint par deux autres coureurs. A ce moment-là, un des deux en profite pour partir comme une furie dans la descente, je me dis que ce n’est pas très sport donc je pars très vite derrière lui pour le rattraper.

Malheureusement, quelques mètres plus loin alors qu’il ne reste plus qu’un km pour rallier l’arrivée, ma cheville gauche se tord, j’entends un léger craquement. Lors des pas suivant, je comprends que je me la suis bien tordue et que je me suis fait une bonne entorse. Je continue tant bien que mal tant que c’est chaud. Les deux coureurs me distanceront sans difficulté car je suis obligé de boiter. Je finis malgré tout à une belle 9ème place en 56’.

Je prends vite fait de l’eau et grignote quelques cacahuètes avant d’aller au poste de secours me faire poser de la glace. Puis direction le bar pour une première bière. La douche attendra la fin de la bière !

Après la douche, je retourne chercher de la glace, ma cheville n’a pas encore gonflée. Et à partir de là, ce sera une succession de bières jusqu’à 17H J. Aucune fatigue musculaire à déplorer, j’arrive à marcher sans douleur mais la cheville a gonflé à cause de la bière :) ou alors de la station debout prolongée.

Au final, je finis 5ème du challenge 11km + 11km, je suis donc super content. L’enchainement des deux courses est très bien passé, et je n’ai eu aucunes courbatures ! Ni à cause du dénivelé, ni à cause de la bière :)

Je tiens à remercier l'organisation qui était vraiment top !!! Il y avait des formats de course pour tout le monde, de joli lots à la tombola (j'ai gagné un ballon de rugby et un abonnement d'un an pour la section paloise (rugby) pour la saison 2017-2018, que j'ai donné à mon ami car il habite à côté de Pau).

Je tiens à remercier également les photographes qui ont fait de superbe photos des différentes courses !

Crédits photo : Christophe Dauphin et Julien Rouanne

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

11 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok