Marathon du Mont Saint Michel

Marathon du Mont Saint Michel

Il y a un an, après mon 1er marathon à Lille, je n'étais vraiment pas certain de refaire un marathon car mon genou m'avait fait beaucoup de mal, mon début de saison m'a redonné confiance et grâce à Running Heroes j'avais l'opportunité de faire le marathon du mont St Michel, j'ai réfléchi 2 min et hop je me suis inscrit !!

Pas vraiment le temps de faire une vrai préparation pour ce marathon donc j'ai choisi de le faire à la sensation.

Départ le samedi 28 mai pour St Malo ou je devais récupérer mon dossard, dès l’arrivée  à St Malo on découvre rapidement que ce marathon est bien rodé, un parking à l’entrée de la ville pour les marathoniens avec des navettes toute les 15 min pour se rendre au village, bien pratique.

Je me suis ensuite rendu à Cancale la ville du départ pour profiter du beau temps et déguster quelques huitres sur le port, sans le vin blanc évidemment !!

Après une promenade sur le port, direction la chambre d’hôtes qui se trouve à 2km, là je rencontre la propriétaire très sympathique, une marathonienne également, une belle chambre, une propriétaire très avenante, vraiment je conseil cette adresse.

Un petit resto le soir, une bonne nuit de sommeil et me voilà prêt pour défier le mont st Michel !!

Il est 8h, je suis au départ, des fourmis plein les jambes, j’ai vraiment hâte !!

Je me rend dans le sas des 3h30, un peu de musique celtes et nous voilà parti, le 1er kilomètre commence par une petite côte, je quitte rapidement le groupe des 3h30 pour rejoindre les 3h15, au environ du 5éme km je décide de me positionner juste devant le meneur d’allure des 3h15 car l’effet troupeau autour de lui me gêne un peu.

Le ciel est voilé, la température est idéale, pas de vent pour le moment, tout est réuni pour faire une belle course.

J’avale les kilomètres toujours devant le meneur des 3h15, je suis bien !! je passe le 10éme en 45min.

Le 15éme km arrive et je suis obligé de faire une pause pour satisfaire un besoin naturel, je m’arrête   30 sec et repart, le groupe des 3h15 et maintenant devant, je recolle le groupe et reste avec eux.

Nous passons le semi en 1h36, je suis toujours bien, je me ravitaille bien et écoute les conseils avertis du meneur d’allure qui est vraiment sympa.

Nous arrivons au 30éme km en 2h18, les jambes commencent à faire mal, je m’accroche au groupe !!

35éme km, j’ai de plus en plus de mal à suivre le rythme, je ralenti au ravitaillement, je marche pour bien boire et manger, le groupe s’éloigne, je ne le rattraperais plus !!

J’ai un passage difficile, mais mentalement je ne lâche pas, je vois au loin le mont st Michel, c’est motivant et décourageant à la fois car j’ai l’impression qu’il est loin, le 40éme kilomètres est franchi, je regarde ma montre, je peux passer sous les 3h20 si je continu comme ça, c’est dur mais je ne lâche pas, il y a du vent et les 2 derniers km paraissent interminables.

200 derniers mètres, je donne tout ce qu’il me reste et franchi la ligne en 3h19 et 11sec, super fier de moi.

Je savoure ce moment, que du bonheur, j’ai déjà en tête l’envie de refaire un marathon, lequel ? 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

37 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok