Trail des Gorges de l'Auvézère 2016 : le plus dur mais le plus beau de Dordogne !

Trail des Gorges de l'Auvézère 2016 : le plus dur mais le plus beau de Dordogne !

Bon, OK. Le titre est peut-être un poil chauvin ! Mais ayant passé mes 8 premières années dans ce village ayant à peine plusieurs dizaines d’habitants (293 habitants sur l’ensemble de la commune !), on ne peut pas trop me juger « impartial » sur le sujet ! C’est donc ici que j’ai commencé à marcher, courir, et découvrir un paquet de choses périgourdines !

Je m’étais inscrit une nouvelle fois en dernière minute pour le Trail des Gorges de l’Auvézère qui affichait 880m de D+ pour 18 km. Ca promettait de grimper ! (Il y avait aussi un 10 km, un 28 km et un 10 km randonnée.)

Voici l’affiche et le profil :

Les objectifs sont clairs pour moi : profiter du parcours pour faire une belle séance longue DE COTES (!) et me tester sur des sentiers vraiment techniques « trailement » parlant !

Je cours avec Kévin, un copain du coin qui a déjà quelques beaux trails à son actif, et avec qui j’ai fait pas mal de raids étant jeune. Pour la petite histoire, monsieur faisait partie de l’Equipe de France de Course d’Orientation, donc les chemins il aime ça, et il devrait avoir de bons restes !

Je le calme d’entrée (je connais le bestiau !), je suis là pour me tester et pas pour tout donner ! :)

Le départ est donné à 10h et on s’élance en milieu de peloton. Ca part sur du bitume puis premier chemin technique que je connais bien puisqu’il remonte le long de la maison où j’ai appris à marcher ! Etrange de se replonger dans tout ça dans ses conditions !

On descend ensuite direction l’Auvézère pour la longer sur quelques kilomètres et là c’est la claque. Mais comment ai-je pu oublier ces sentiers ?

Sable fin au milieu d’arbres entièrement recouverts de mousse, plus de doute : on est au coeur du Périgord Vert ! Je vous laisse admirer le travail ci-dessous !

Après avoir longé la rivière sur un bon rythme (seul « plat » du parcours quasiment !), on enchaine de belles montées pour finalement arriver au Pervendoux et relonger un peu l’Auvézère vers le retour. Comme vous avez pu le voir sur le profil ça ne fait ensuite que monter et descendre sur du sentier technique en grande partie...

On le gère bien (même si Kévin m’attend en montée, il est forme je le savais !) : on marche sur un bon rythme quand ça grimpe et on se lâche dans les descentes (on adore ça tous les 2 !). On remonte assez peu de personnes, malgré notre rythme qui me semble pas si mal. Au niveau des sensations, je suis bien, même si je pêche un peu dans les montées : les jambes tirent assez vite... Mais j’arrive à me gérer et sortir vite du « orange » pour pas prendre de risque inutile à 3 semaines du gros objectif !

Retour au pied du village de Saint-Mesmin pour regrimper et admirer d’en-haut l’Auvézère ! Encore une belle grimpette où ça tire un peu !

Finalement arrivés en haut au km 16 et au moment de rebifurquer à droite pour se diriger vers le filet installé pour l’occasion, on nous indique que le filet est cassé et qu’il faut continuer tout droit pour rejoindre une passerelle bien en amont. Résultat des courses, j’indique aux coureurs avec nous que ça devrait nous rallonger de 1,5 km... Finalement ce sera presque 3 (ouais, j'ai un peu perdu en repères quand même !).

Voici la traversée du Saut-Ruban dans le filet, que l'on a donc loupée !

2 km de route pour terminer, avec de belles petites montées, n’a pas été le plus excitant mais bon il fallait bien rentrer ! Dommage pour le filet ! Ce sera pour une autre fois !

On passe la ligne en 2h15 pour 20,9 km à ma montre : presque un semi ! On termine 75ème et 76ème sur 120 partants environ, sachant que le 3ème est en 2h08 ! Donc 72 coureurs en 7 minutes... Ca me parait quand même étrange... ! Enfin bon, on était venus ici pour retrouver nos chemins périgourdins et pour s’entrainer à grimper, c’est chose largement faite !

Un parcours superbe, avec une bonne ambiance et un super ravito (pain de campagne, rillettes et boudin noir : bienvenue dans le Périgord !) : tout était réuni pour qu’on puisse passer un super moment !

P.S. Je présente mes plus plates excuses à Nicole pour l'avoir très largement déconcentrée durant de nombreux kilomètres ! Tomber sur une connaissance en plein Trail périgourdin et avoir quasiment le même rythme (elle nous aura laché sur la fin !) m'a fait gaspiller du souffle et un paquet de mots ! :) PARDON !

Maintenant retour à la prépa Marathon des Forts du Périgord !

Pour finir, la seule photo de nous : au ravito bien-sûr ! (Kévin en orange et moi en rouge Running Club !)

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

21 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok