Ma route du Louvre 2015

Ma route du Louvre 2015

Bonsoir, 

Je n'ai pas les talents d'écrivains que certains ont ici pour faire des rendus copieux sur leurs courses, et surtout je n'ai qu'une seule photo (prise par ma fille)  mais je vais vous raconter ma route du Louvre. 

Le départ a lieu à 09h45 juste en face d'Euralille un immense centre commercial. Il fait très beau et un peu trop chaud.

Le départ se fait vite et nous quittons Lille au bout de 3 kilomètres. Mon objectif est : 4h00 - 4h15.

Je pars avec mon copain David qui lui espère faire 3h45. Dès le second kilomètre, David reste avec le meneur d'allure des 3h45. Je décroche en lui disant que je vais trop vite. OK... Sauf qu'il reste avec moi...

Au premier ravito  je lui dis qu'il faut ralentir : on va trop vite... Je ralentis, lui non...

Il fait chaud, trop chaud et je prends l'initiative (malgré mes 2 gourdes) de m'arrêter à tous les ravitos pour boire. J'ai un peu faim (j'ai mangé la moitié de mon gateau d'attente le matin... c'est tout).

Je rejoins David au 8ème km (il urine)...Ca va ?? Oui pas de problème !! Et il me quitte a nouveau.

Arrive le ravito du 10ème kilomètre : je suis 7 minutes en avance par rapport à mon plan de course (je galope et tout va bien). Le bon sens me ferait ralentir...

Soudain, au 11ème kilo je vois ma petite famille (ma femme et mes filles) qui est venue m'encourager... On te verra au semi !!! Cela me boost... Tant pis pour la raison... !

Je longe maintenant le premeir chemin de halage et tout va bien. A une écluse au ravito du 15, je constate que je saigne d'un téton (alors que j'avais mis des sparadras)... Zut... Je demande à un bénévole où se trouve un poste de secours : au semi .. Bon je cours jusque là.

Et ce parcours, mis à part sur les chemins de halage, me donne l'impression (et j'en suis même sur !!) qu'on ne fait que grimper !! Les jambes commencent à souffrir.

J'arrive au semi, le chrono indique 2h00 pile et mon téton brûle... Je dois m'arrêter à un poste de secours. Les secondes s'égrainent et je repars avec en plus une douleur en bas de mon talon droit ainsi qu'à ma plante de pied (ça me lance).

Je suis toujours en avance sur mon temps mais mes réserves s'épuisent, je le sens...

Sur le second chemin de halage je dépasse David. Il a le visage mortifié par la douleur... Il souffre, je lui dis de s'accrocher mais il dit qu'il n'en peut plus. Et nous sommes qu'au 25ème kilo...

Les ravitos sont plus nombreux que prévu car il fait chaud (il est 12h30). Le chemin de halage se termine (tant mieux cela devenait long)...

Nous allons traverser une succession de petits villages - ambiance de fêtes à chaque fois - 30ème kilo je suis toujours en avance (1 kilo sur mon plan de route ). Mais je n'ai plus de réserves, plus de pêche, je bois, je bois, je bois, mais toujours cette sensasion de soif.

A 32 kilo on est à Benifontaine : un pont et à la descente je marche un peu et c'est là qu'au loin je vois ma fille qui me prends en photo : je reprends la course :

On le voit à ma foulée : je suis completement rincé. Les 10 derniers kilomètres vont être un calvaire.

Le pire va arriver avec l'ascention à Loos en Gohelle. Malgré les encouragements du public, je zigzag sur la chaussée. J'ai pris 3 gels Overtim's au 30 ; 35 et 40 kilomètres - ont ils été utiles ? Mystère !!!  

L'arrivée sur le terril est une délivrance :  4h25... Ouf ! J'ai également couru pour une assurance - Humanis - où chaque kilometre parcouru est un don pour la recherches des maladies rares.

Enfin la récompense : une très belle médaille et un coupe vent :

David finira en 05h13...

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

25 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

       
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok