Mon Marathon de Los Angeles 2015 - Deuxième partie - Le jour le plus long

Mon Marathon de Los Angeles 2015 - Deuxième partie - Le jour le plus long

Nous voici donc le 15 mars au matin, le jour du Marathon.

Le Marathon est surnommé " From the stadium to the sea " (du stade à la mer) car le départ se fait dans le parking du stade de l'équipe de baseball, les Dodgers, et l'arrivée se trouve le long de la mer, à Santa Monica.

Malheureusement, mon GPS s'est arreté au 39ème kilomêtre, mais voici ci-dessous le parcours et le dénivelé, relevés sur Strava :

Voici aussi le parcours interactif sur Youtube.

Los Angeles est une ville très étendue, et où les transports publics ne sont pas très adéquats. Les concurrents se rendent donc au départ :

- soit en allant au stade directement, en voiture.

- soit en empruntant les navettes gratuites mises en place par l'organisation à Santa Monica. La distance par route est de 30 kms.

C'est l'option que j'avais choisie. Je m'y suis rendu avec l'amie qui m'a initié à la CAP, et qui participait elle aussi à la course. Au moment de l'inscription, les concurrents ont l'option de choisir l'heure de la navette, entre 3h00 et 5h30. Il ne restait de place que dans les navettes de 4h30. Cela dit, mon amie étant d'origine New Yorkaise, on s'est retrouvés dans la première navette, qui est partie à 3h20. Il n'y avait pas grand monde dans le parking.  J'ai été impressionné de voir plus d'une centaine de cars garés devant la mairie de Santa Monica.

A cette heure-ci il n'y avait pas grand monde sur la route et nous sommes arrivés parmi les premiers à Dodgers Stadium, plus de 3 heures avant le départ.

On en a profité pour prendre des photos souvenirs.

Nous avions tous les deux accès à la zone VIP du stade : elle parce qu'elle avait gagné un pack Runner's World, et moi parce-que je courais pour une organisation charitable officielle.

Ces zones sont des suites privées.

Les suites sont très comfortables et permettent de se préparer au chaud. On nous sert aussi un petit dejeuner. La vue sur le stade est fantastique.

J'ai acheté un chapeau style "colonial" de Salomon, pour protéger ma nuque.

Me voilà prêt à partir :

Toute la semaine, les organisateurs avaient envoyé des mails aux concurrents pour les informer qu'une chaleur record était prévue le jour de la course. Ayant été pris au depourvu par la chaleur l'année précédente, et très critiqués, ils avaient décidé, entre autres mesures, d'avancer le départ de 30 minutes.

Voilà quelques photos d'ambiance pré-départ, avec orchestre sur la première photo. A comparer avec les photos prises à notre arrivée.

 

Ci-dessous des pompiers qui ont couru tout le marathon avec leur uniforme et équipement :

Le jour se lève :

Les départs se sont faits ainsi:

6:30  — Chaises roulantes
6:32  — Cyclistes handisport
6:36  — Legacy Runners - ceux ayant participé à tous les marathons de Los Angeles
6:45  — Femmes Elites
6:55  — Hommes Elites et SAS

6:57  - Départ général pour tout le monde

Les SAS étaient pour les concurrents pouvant prouver un temps marathon entre 3h et 5h.

Mes amis qui partaient d'un SAS m'ont dit qu'en fait tout le monde est parti en même temps.

Puis, notre tour est venu :

Voici la vidéo que j'ai prise au départ !

Le début de la course est très intense. Comme tout le monde est parti en même temps, beaucoup de concurrents jouaient du coude pour dépasser des coureurs plus lents. J'ai pas mal zigzagué.

Les premiers 10 kilomètres se font dans le centre de la ville, avec beaucoup de tournants serrés.

On traverse des quartiers tels que Chinatown, petite Tokyo et Oliveira (quartier mexicain historique).

Sortie du stade :

Chinatown :

Il y avait un ravitaillement tous les "miles", du mile 2 au mile 25, avec eau et Gatorade. Des gels CLIF étaient donnés aux miles 12 et 19 (19ème et 30ème kms).

Image incroyable : un concurrent a couru tout le marathon en tirant un pneu.

Passage devant la mairie :

Je me sentais très bien jusque là, malgré les efforts dépensés à dépasser des coureurs plus lents et à zigzaguer.  

Je suis passé au 5 Kms en 30:33.

Au mile 4, il y avait une colline très raide. Une fois arrivé au sommet, je me suis rendu compte que j'y avais laissé des forces.

Je suis passé au 10ème Km en 1:06

Passage à côté de Echo Park :

A partir du 10ème kilomètre, le parcours devient en très grande partie une succession de très longs boulevards dont certains noms sont très connus : Sunset, Hollywood, Santa Monica,…

Arrivée sur Sunset :

On traverse un quartier jeune et très branché qui s'appelle Silver Lake.

A partir de ce moment, le public est là en force et le sera jusqu'au bout.

En plus des ravitaillements officiels, beaucoup de gens donnaient de l'eau, des pretzels salés, des oranges, etc…

Et même des hot dogs :

Il y a chaque année des concours de pancartes.

Celle-ci dit : " Courir c'est chiant, mais ça donne de belles fesses "

Celle la : " Dépêchez-vous, on a faim ! " 

Passage au 15ème kilomètre : 1h44. Ma cheville gauche, qui s'était légèrement tordue un mois auparavant, recommence à me faire mal.

Passage à Hollywood, à côté de Capitol Records, puis devant le Kodak Theatre où se déroule la cérémonie des Oscars, et du Théâtre Chinois, là où se trouvent les empreintes de mains d'acteurs célèbres.

La chaleur commence à se faire sentir. On approche des 30 degrés.

Passage au 20ème kilomètres en 2:30.

 Passage à West Hollywood, ville indépendante à l'intérieur de Los Angeles, et connue pour ses boites de nuit (Whisky a Gogo, Roxy, …), ces bons restaurants et sa gay pride :

A partir du semi, ma cheville me faisait trop mal, et je ne pouvais pas mettre de pression dessus en courant. J'ai donc marché jusqu'à la fin et au courage. 

Mes temps de passage :

25 Kms           3:24

30 Kms           4:19

35 Kms           5:18

40 Kms           6:19

Finish              6:45

Passage à Beverly Hills, sur Rodeo Drive, avec l'hôtel de Pretty Woman au fond :

Il y avait une portion de 5 Kms, le long de Santa Monica Boulevard, à la sortie de Beverly Hills, qui était très roulante et où il n'y avait pas la moindre trace d'ombre. La température dépassait les 30 degrés.

Arrivée à la Veterans Administration (VA), un grand hopital réservé à ceux ayant servi dans l'armée américaine. A l'entrée, un groupe servait de la bière fraiche. 

A la sortie du VA se trouvait la section d'encouragement de l'organisation pour laquelle je courais. J'y ai été chaleureusement accueilli

A partir de là, il y a un boulevard de 6.5 Kms qui va jusqu'au bord de mer. Beaucoup d'organisations y ont un stand :

Me voilà au mile 23 ( 37ème km) :

Arrivée sur le bord de mer : 

Il y a pas mal de coureurs qui courent les marathons sans acheter de dossards. On les appelle des "bandits". La plupart sont là pour aider des amis coureurs. Dans certains marathons, comme a Boston, on les empêche de continuer dès qu'ils sont repérés. A Los Angeles, on leur demande simplement de ne pas franchir la ligne d'arrivée.  

Enfin la ligne d'arrivée :

J'ai pousse un soupir de soulagement.....jusqu'à ce que je me souvienne que la voiture était garée à 3 kms de là...

Et voila la jolie médaille :

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

57 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

          
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok