Championnat de France de 100 km à Theillay

Championnat de France de 100 km à Theillay

Arrivée dans l'après midi à Theillay à côté de Vierzon afin de participer au Championnat de France de 100 km qui se sont déroulés ce week end. Une super organisation (277 bénévoles pour 280 coureurs sur le 50 et 100 km). Ambiance chaleureuse et conviviale.

Une pasta party digne des plus grandes organisations.

4h30, c'est l'heure de se réveiller et d'aller prendre le petit déjeuner, un départ à la fraîche, à 6h30. Et heureusement, car la journée va s'annoncer assez chaude par la suite.

Malgré mon manque d'entraînement spécifique, j'ai tenté de partir sur les bases de mon record vieux de plus 7 ans. Et oui, depuis, j'ai abandonné tous les 100 km auquel j'ai participé. il est grand temps de mettre un terme à cette malédiction.

J'ai osé mais c'était hélas bien trop présomptueux de ma part, après 58ème km, mes douleurs gastriques se réveillent, certains reliquats de ma gastro de ce début de semaine.

J'ai beau être en aisance respiratoire et les jambes légères, il m'est difficile de repartir sur le même rythme, je repars donc et commence une longue traversée du désert entre le 60 et 85ème km, de longues lignes droites, interminables, je commence à me poser des questions.

Etait-ce raisonnable de partir sur cette allure ? Etait-ce même raisonnable de courir ces 100 km alors que je me savais diminué?

Le mental est toujours là, mais je n'ai plus de rythme, je repars au courage. Je me dis, que j'en ai terminé 1000, je ne vais plus abandonné sur une distance aussi courte, certes je repars, tantôt en trottinant, tantôt en marchant.

Mon GPS m'indique un écart de 2 km par rapport à la distance officielle, mais sur ces petites routes, difficile de rester à la corde tant le dévers est important, j'arrive alors au 100ème km en 11h31' à ma montre, mais il me reste encore 2 km à parcourir.

Je lève alors le pied et relâche mon allure, Mon objectif était de le boucler en moins de 12 heures, je finirais donc 11h53'27" tranquillement sans aucune courbatures ni essouflement.

Pour l'anecdote, je termine 129ème sur 200 concurrents et 7ème Senior. Je suis sur mon allure Ultra, y'a pas de mystère, il me faudrait couper un an minimum afin de retravailler mon rythme, mais cela est une autre histoire. Même si je pense consacrer davantage ma saison 2015 à la formation des jeunes que j'encadre au sein de mon club. Les conduire à la réalisation de leur objetcif est pour moi une grande satisfaction

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

34 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok