Arrivez-vous à trouver le sommeil la veille de votre compétition ?

Arrivez-vous à trouver le sommeil la veille de votre compétition ?

Découvrez un nouvel article de Maxenge Rigottier de blog course à pied. Cette fois-ci, il va nous parler de nos nuits difficiles la veille des jours de compétition !

Qui suis-je ?

Si vous me découvrez pour la première fois, je me présente, je suis Maxence Rigottier et j'ai un blog sur la course à pied. Sur mon blog, des experts interviennent pour donner leurs conseils afin d'aider les lecteurs de mon blog à courir en prenant du plaisir, à perdre du poids, à reprendre le jogging...

Pour faire court, des vidéos d'entraînement de course à pied, des interviews audios ou vidéos d'experts pour progresser sur 10 km, semi-marathon, marathon, trail...

Mais revenons à l'objet de l'article, arrivez-vous à trouver le sommeil la veille de votre compétition ?

L'impression d'avoir fait une nuit blanche !

Il est 22 h, 23 h, ou plus tard et le lendemain matin, vous avez une compétition qui démarre à 9 h. Vous voulez être réveillé nerveusement, musculairement, mentalement, psychologiquement et vous avez décidé de mettre votre réveil à 6 h du matin pour être prêt sans être dans la panique. Vous voulez que tout soit parfait pour être serein et détendu à l'approche du départ de votre course.

Bref, vous avez envie de dormir dans votre lit douillet, mais impossible de trouver le sommeil cette nuit-là juste avant votre compétition.

Vous êtes peut-être certainement comme moi, vous voulez vous coucher tôt (vers 22 h), car vous vous être en forme et dans les meilleures conditions pour votre compétition. Malheureusement, quand vous fermez les yeux, les pensées sont omniprésentes dans votre esprit. Les raisons de mal dormir vous hantent l'esprit (météo, l'objectif, la douleur, le stress, l'alimentation, la préparation, les affaires de courses).

dodo

Par exemple, voici le type de phrase qui me traverse à l'esprit la veille d'une compétition :

1. « Est-ce que j'ai bien pris toutes mes affaires pour la compétition et que je n'ai rien oublié ? »

2. « Est-ce que je vais bien me réveiller ? »

3. « Est-ce que je vais pouvoir tenir mon objectif ? »

4. « Est-ce que la météo va être bonne ? »

5. « Et blablablabla... »

J'arrête la liste, car mon cerveau cogite beaucoup trop malheureusement. Vous vous dites : « Maxence, je suis comme toi, je cogite également la veille de ma course et c'est vraiment pénible ».

Bonne nouvelle, ne vous inquiétez pas, il y a plein de coureurs qui ont les mêmes problèmes que vous et moi.

Bref, si vous êtes peut-être comme moi, on a plein d'images et de pensées qui arrivent la veille de notre compétition. On veut dormir, mais on se réveille une dizaine de fois dans la nuit. Le sommeil est saccadé et non limpide comme un jour de semaine normal. Il y a des angoisses qui interviennent pile la veille de la course.

Existe-t-il un lien entre un mauvais sommeil et performance ?

J'ai lu quelques études à ce sujet. Les conclusions sont les suivantes :

À partir du moment ou une nuit de sommeil est amputée de 3 heures ou plus, c'est-à-dire soit en vous couchant plus tard, soit en vous levant plus tôt, vous allez avoir une moindre efficacité sur le plan ventilatoire. Sur le plan métabolisme, votre corps produit davantage de déchets. Ces toxines vont empêcher votre corps de tourner à plein régime.

Le coureur ou sportif a-t-il besoin de plus de sommeil que les autres ?

Lorsqu'on court, on fatigue notre corps. De ce fait, on a besoin de plus dormir qu'un sédentaire pour pouvoir récupérer de nos efforts et de notre entraînement. Même si on ne dort pas très bien la veille de notre compétition, de l'influx nerveux est stocké. Malgré le stress, on n'arrive à réaliser de bonnes performances le jour J. Toutefois, n'oubliez pas d'avoir une hygiène de vie satisfaisante la ou les dernières semaines avant votre objectif.

Et vous ?

Arrivez-vous à trouver le sommeil la veille de votre compétition ou au contraire ? Réveillez-vous 10 fois dans la nuit car vous êtes stressé de louper le réveil ou d'être soumis à un imprévu ?

Laissez-moi votre expérience dans les commentaires juste en dessous.

C'était Maxence Rigottier de blog course à pied.com

Crédit photo

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

22 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité

Abonnez-vous !
Actus, conseils, entraînements, histoires de runners…
Chaque mois, nous vous envoyons le meilleur du running directement dans votre boîte mail !
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription qui figure dans l'email que vous recevrez ou en nous contactant directement sur le site
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok