Trail dans le massif de l’Estérel, le 7 janvier 2017

Trail dans le massif de l’Estérel, le 7 janvier 2017

Trail dans le massif de l’Estérel, le 7 janvier 2017

Samedi matin j’avais rendez-vous à 8h30 pour une grande sortie trail avec mon camarade de course Laurent. Bien que nous soyons sur la Côte d’Azur, la température n’est pas estivale à cette heure matinale, à peine 3°C.



Notre parcours démarre du vallon de Maure Vieil à La Napoule pour une grande boucle dans le massif de l’Estérel.

Après une petite mise en jambe de 15 mn, la première montée se présente pour arriver au Mont Saint-Martin altitude 350m environ. Ensuite, une belle piste en balcon nous donne un aperçu magnifique sur la baie de Cannes et au loin les Alpes enneigées.

Au col de la Cadière, nous empruntons une belle descente pour arriver en fond de vallon et suivre un petit single jusqu’au lac de l’Ecureuil.

De là, nous empruntons un sentier qui remonte un petit vallon, en montée légère tout d’abord, puis la pente devient raide et passe au travers de plusieurs pierriers et sous une forêt de chênes.

Nous débouchons juste au dessous du pic de l’Ours, et arrivons devant la « Dent de l’Ours ». Le panorama est magnifique et malgré le froid, un petit vent frais nous coupe en deux, nous ne résistons pas à la tentation de prendre quelques photos.

Nous poursuivons jusqu’au sommet du Pic à 477m, aux pieds de la station relais de télévision.

La vue est extraordinaire mais l’air frais sur nos corps en transpiration nous cloue sur place !

Le temps de prendre encore des photos, de croiser 2 autres trailers, et nous redescendons par un single assez technique.

Au col de Théoule, une pause s’impose : un gel énergétique, une barre aux fruits et une grande rasade d’eau.

Nous décidons de continuer les difficultés et empruntons le sentier pour faire l’ascension des petites Grues, pis des Grosses Grues deux sommets aux alentour des 400 et 450m. Les passages dans les rochers sont spectaculaires.

Du sommet des Grosses Grues, on aperçoit le Pic de l’Ours, et un paysage à 360°.

Il est temps ensuite de redescendre par un sentier un peu technique dans lequel mon camarade prend de l’avance (je ne suis pas un fou de descente !).

Nous voilà revenus au col de la Cadière ; nous prenons une large piste qui nous ramène à notre point de départ. Dans la descente, on lâche un peu les chevaux et on atteint une vitesse proche des 14km/h.

Arrivés à la voiture, nous sommes vraiment satisfaits de cette sortie par la beauté du paysage mais aussi par la variété du parcours et aussi sa difficulté.

L’Estérel est vraiment le terrain d’entrainement idéal pour préparer les trails.

En effet, nous avons parcouru 18,5 km avec un dénivelé de 980m. Une sortie de 3h pour 2h37 de course dont 1h21mn de montée. Je portais des chaussures Mizuno Mujin (avec les semelles Michelin), vraiment très confortables et très sûres pour les parties techniques. J’ai utilisé des bâtons pour m’aider dans les montées et parfois me stabiliser en descente.

A bientôt pour de nouvelles aventures dans les montagnes…

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

13 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok