Le semi-marathon de Nuits Saint Georges

Le semi-marathon de Nuits Saint Georges

A quatre semaines maintenant du marathon de Paris, j’ai programmé un « semi test » à Nuits-Saint-Georges, charmant petit village viticole de Bourgogne.

Je suis très heureux d’être sur la ligne de départ car la veille une douleur au genou droit m’incitait à annuler ma participation. L’objectif étant le Marathon de Paris, il ne s’agirait pas de prendre un risque sur un test utile certes mais pas indispensable.

Après bien des hésitations, je décide de me tester le matin pour voir si je ressens toujours cette douleur au genou. Je commence par 1km d’elliptique, aucune douleur. Je pars courir 2km dont une partie à grande vitesse, toujours aucune douleur.

Ma décision est prise, je participerai au semi et si la douleur se réveille j’arrête.

Une fois sur place, quelques gouttes inquiètent les participants, mais très vite le soleil reviendra ce qui nous vaudra une température non optimale de 20 degrés. Nous voilà tous sur la ligne de départ en sachant que le 10km et le semi partent en même temps : ce qui représente tout de même 1800 coureurs. L’organisation est présente avec des animations sur tout le parcours et une bonne vingtaine de coureurs déguisés.

Pan ! C’est parti et je réussis une départ plutôt correct ayant pris le soin de bien me placer pour éviter de trop slalomer. Je pars vite et le premier km est couvert en 3’49’’ ce qui me permet d’être dégagé de la foule.

Je me sens bien et ne sachant pas si je pourrai courir jusqu’au semi je préfère partir assez vite. Je passe au 5km en 3’55 au km et je décide de continuer ainsi jusqu’au 10km. J’ai la chance entre le 8ème et le 10ème km de courir avec la première féminine qui court le 10km. Elle a un coach et j’en profite pour les suivre avant de la dépasser juste avant son arrivée.

Je passe donc au 10ème km en 39’26’’ alors que mon record sur la distance obtenu 3 semaines avant est de 39’08’’ !

Pour les coureurs du 21, une deuxième boucle est au programme. Le genou ne donnant aucun signe d’alerte je continue et parvient au 14ème sans réel ralentissement.

A partir du 14ème km, je vais commencer à payer mon départ trop rapide pour un semi-marathon. Le 14ème km est couru en 4’10 seulement avec une montée courte, mais raide qui me coupe dans mon rythme. Je réussis tout de même à passer le 15ème km en 1h pile : ce qui était l’objectif.

Les 5km suivants vont être plus lent en 4’15‘’ avec un dénivelé positif plus accentué et surtout un vent de face assez fort. C’est tout juste ma vitesse marathon donc très moyen en chrono, mais par contre excellent pour le mental car je tiens ce rythme en forçant un peu comme sur la fin d’un marathon.

Sur la fin de course, à 400m de l’arrivée, un concurrent revient sur moi. Je décide de sprinter et de ne respirer qu’après l’arrivée. Mon accélération le décourage et je finirai à la 35 ème place sur 964 participants en 1h 26mn et 44s.

Devant il y a du beau monde : le 1ier est Régis Raymond, champion de France du 100km et le second Philippe Rémond, ancien champion de France du marathon !

Quel bilan tirer de ce semi-test :

- Mon record n’est pas tombé, donc je suis forcément un peu déçu car cela était possible au vu de mon temps sur 10km trois semaines auparavant. Les conditions étaient à priori assez difficiles puisque les deux premiers mettent deux minutes de plus que l’an dernier. Donc si les conditions avaient été idéale… Ce sera pour la prochaine fois.  

- J’ai amélioré ma vitesse et je dois maintenant travailler l’endurance pour transformer ce progrès sur des distances plus longues. En fin de course, je n’ai pas réussi à accélérer sur les derniers km dans des conditions plus difficiles il est vrai (extrait du Bien Public, le canard local, « le retour sur la ligne d’arrivée est de tradition venteux et exigeant »)

- Pour le Marathon de Paris, il faudra respecter strictement la vitesse cible car tout excès de vitesse en début de course se paye systématiquement ensuite.

Pour en savoir plus sur ce semi : le lien sur l'édition 2011 !


Rejoignez la communauté active sur Facebook !

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

J'aime Commenter

Plus d'Actualités Courses

Plus d'infos
  • A propos de l'auteur

16 commentaires

Questions & Réponses Courses

CHALLENGE Running Club

  • J'aime J'aime
  • Commenter Commenter
  • Proposer une actualité Proposer une actualité
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok